Créer un site gratuitement Close

Définition

C''est un mot découvert et déposé par Claudia Rainville dont voici son étymologie : Méta, préfixe grec désignant au signifiant " aller au delà ". Médecine, dont il n'y a d'autre à dire que ce que vous en connaissez déjà . la métamédecine à pour but de rechercher la cause, et de détecter les facteurs ayant déclenché la pathologie en question. Pour que la maladie se déclare il faut impérativement deux condition : 1) un trouble psychologique. 2) le terrain. Faire disparaître un symptôme, une douleur ou une manifestation à l'aide d'une médication, n'est pas synonyme systématiquement de guérison. Certes, la médication n'est pas non plus à dénigrer, il permet à court terme d'apporter un soulagement, parfois indispensable; mais il risque de masquer un mal plus profond qui se développera plus tard d'une façon plus significative, et vraisemblablement plus grave dans sa symptomatologie... En effet notre corps cherche à nous parler " j'ai un mal à dire " à nous envoyer des signaux d'alarme, afin que nous prenions conscience au moment ou il le faut du mal être qui est à l'origine de ces troubles. Cette prise de conscience est indispensable à la disparition des symptômes . Tant que l'on se contente d'agir sur les effets et les manifestations la cause poursuit son oeuvre, tout comme la mauvaise herbe de votre jardin au ras du sol, qui, sans en extirper les racines, va continuer à repousser et à se propager. Toute manifestation au niveau de notre corps, quelle qu'elle soit, a une cause ! Par contre dans le cas un d'accident, il se déclenche quand un sentiment de culpabilité sommeille en nous. La symbolique de l'accident est la fessé, et plus le sentiment est fort et plus l'accident risque d'être grave. [b]"Si quelqu'un désir la Santé, il faut d'abort lui demander s'il est prêt à supprimer les causes de la maladie. Alors seulement il est possible de l'aider." Hippocrate ( vers 460à 370 av J.C ) [/b] Le corps physique ne peut rien. C'est au-delà de la matière qu'il convient d'aller voir : au niveau de l'âme, de l'esprit. Le corps physique n'est que le reflet de ce qui se passe à l'intérieur de celui-ci ! L'état naturel du corps n'est pas la maladie, mais la santé. Ces maux qui nous atteignent, sont en réalité des cris désespérés que notre corps nous adresse, mais encore faut-il vouloir se mettre à leur écoute... Une bonne question : Pourquoi, trop souvent, laissons-nous de coté ces signes majeurs que nous adresse notre corps ? Tout d'abord, peut-être n'avons nous pas envie d'être à l'écoute. Notre ego est souvent le responsable. Ou alors nous sommes dans l'incapacité de traduire ces messages, de les décoder; car en fait, personne dans notre éducation ne nous l'a appris. Sachant que la notion de liberté est toujours présente en chacun de nous, il apparaît évidant que si nous choisissons de vivre en harmonie avec nous-même et notre entourage, notre corps nous le rendra en nous apportant un état de santé satisfaisant. Il nous revient donc de prendre la responsabilité de notre santé et de notre bonheur; car quelle que soit la maladie qui nous perturbe, ou l'événement difficile que nous avons pu vivre, il faut bien se rendre compte que ceux-ci s(avèrent nécessaire à notre évolution. Et le fait de chercher, de reconnaître et de passer à l'action, fait que l'homme agit comme un être responsable. Cela représente alors un grand pas sur le chemin de son évolution. L'une des principale cause de nos troubles, et de nos maladies, est une trop grande puissance de l'ego.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site